L’état des lieux avant travaux a pour but de décrire l’état d’un bien avant que des travaux ne soient réalisés dans le voisinage.

 Il servira de référence lors du récolement, c’est à dire la comparaison à l’état initial qui sera effectuée en fin de chantier.

 L’état des lieux avant travaux doit donc être adapté aux travaux qui seront réalisés : la description ne sera pas la même si les travaux ont lieu dans l’immeuble voisin ou s’il s’agit d’une rénovation d’une partie de l’immeuble lui-même.

 Il arrive par exemple régulièrement d’effectuer un état des lieux des zones de passage du chantier dans lesquelles aucun travaux ne seront réalisés. Dans ce cas, la description se rapproche de celle d’un état des lieux locatif.

Par contre, si les travaux ont lieu dans le voisinage, la description se limitera aux désordres constructifs : fissures et disjoints, dégâts dus à l’humidité, hors-plomb, pentes ou flexions de planchers, etc.

Le Géomètre-Expert se posera toujours la question de savoir ce qui pourrait éventuellement être endommagé par le chantier.

 L’état des lieux avant travaux est intéressant pour tous les intervenants : pour le Maître d’Ouvrage et l’entrepreneur car il les protège contre des réclamations intempestives pour des dégâts pré-existants et pour le propriétaire du bien expertisé car il lui permet de prouver que les dégâts dus au chantier sont apparus récemment.

Cet état des lieux évite les discussions sans fin relatives à l’existence de nouveaux dommages.

 Lors du récolement, le Géomètre-Expert prendra soin de vérifier que les nouveaux dégâts qu’il décrit sont en relation avec le chantier. Si ce n‘est pas le cas, il le signalera.

 En effet, il peut parfois s’écouler un temps très long entre l’état des lieux et le récolement et des dégâts peuvent avoir d’autres causes : autre chantier, travaux dans l’immeuble lui-même, réapparition de fendilles suite au vieillissement des peintures, dégâts des eaux sans relation avec le chantier etc.

 Pour remplir pleinement son rôle l’état des lieux avant travaux doit être complet et détaillé. Les zones directement attenantes au chantier seront particulièrement bien décrites, y compris les toitures si elles sont visibles ou accessibles. La description est accompagnée de photographies explicites.

 Pour chaque fendille ou fissure, il sera précisé : le point de départ, l’orientation (verticale, oblique tête gauche, …), la longueur, l’ouverture estimée, l’allure (rectiligne, sinueuse, avec éclats de peinture aux lèvres, …) et tout autre renseignement utile ou particularité.

 Dans certains cas, il est possible de généraliser sans nuire à la précision du rapport : réseau de fendilles de faïençage, ancien plafonnage présentant un réseau de fissurations généralisé, etc .

 L’état des lieux est envoyé à la signature du propriétaire afin de le rendre contradictoire. Ce dernier émettra ses remarques éventuelles par rapport au texte qui lui est soumis.

 Le propriétaire contacté par un Géomètre-Expert qui veut effectuer un état des lieux avant travaux de son bien pour un chantier voisin a le loisir de se faire assister par son propre Expert, à ses frais.

 Dans ce cas, les deux Experts visitent le bien ensemble, l’un des deux dicte le rapport et l’autre fait ses remarques ou compléments directement afin de s’accorder sur un texte contradictoire. Les deux Experts signeront ensuite le rapport.